Clara Leparquier, coach « Les ateliers collectifs sont un formidable catalyseur d’envie et d’énergie pour les candidats à la reconversion »

Coach et formatrice, Clara Leparquier explique à quel point des ateliers collectifs inspirés du coaching peuvent être enrichissants dans la construction d’un projet professionnel et, partant, d’une reconversion. Ou quand le groupe devient un catalyseur d’envie et d’énergie.

 

Clara LeparquierQuels avantages voyez-vous à travailler un projet professionnel de reconversion ou de création d’activité dans le cadre d’un atelier collectif ?

Travailler en groupe présente de nombreux avantages ! Cela permet tout d’abord de partager ses réflexions, son projet et ses idées avec d’autres personnes qui se trouvent dans la même situation. Avec en toile de fond une volonté commune, celle de se poser, de prendre du recul et d’envisager une prochaine étape, tout en étant accompagné par un coach professionnel.
On y trouve ensuite du soutien, de l’entraide, de l’énergie et beaucoup de richesse, tant dans les interactions que dans les idées qui peuvent surgir. Les profils et les parcours des participants étant variés, cela renforce la qualité des échanges et favorise la créativité et l’ouverture.
Il est également rassurant de constater que ses peurs sont légitimes, ses doutes partagés, pour mieux les dépasser et se mettre en mouvement. Chacun avance à son rythme, certaines personnes jouant un rôle moteur pour d’autres, dans un climat de bienveillance, de positivisme et de « non jugement », qui plus est souvent teinté de bonne humeur.
Enfin, le groupe joue un rôle miroir et permet des prises de conscience : les différents retours et points de vue renvoient une image de soi et de son projet parfois différente de sa propre perception.
Pour résumer, le groupe est un catalyseur d’envie et d’énergie !

Quelles sont les différences avec du coaching individuel ? Qu’est-ce que cela apporte de plus ?

Ces ateliers constituent une alternative au coaching individuel, pour ceux qui préfèrent se retrouver à plusieurs, autour de problématiques communes, pour bénéficier des histoires et expériences des uns et des autres, de l’énergie positive du groupe et de l’intelligence collective qui s’en dégage. L’atelier leur permet de prendre des décisions relatives au projet et d’être dans l’action.
Pour certains participants, ces ateliers viennent en complément de séances de coaching individuel, dans lesquelles ils ont entamé une réflexion sur eux et un travail sur leur confiance en eux. Le coaching individuel peut également accompagner la mise en œuvre du plan d’action déterminé pendant l’atelier.
Autre atout décisif pour certains : financièrement, deux journées en groupe reviennent 3 à 5 fois moins cher que 5 à 10 heures de coaching individuel.

Comment se passent ces ateliers, qu’est-ce qu’on y fait ?

Concrètement, le groupe se retrouve sur deux journées, en général espacées d’un mois pour avoir le temps de mûrir et digérer les premières réflexions et décisions.
Nous alternons les moments de réflexion individuelle et les moments de partage, de témoignage, d’échange et exercices collectifs. Les avantages sont multiples : rythme, dynamisme, créativité, émulation….
Nous privilégions une approche pragmatique et ludique avec des techniques et outils variés : la PNL (travail sur les croyances, sur l’objectif, sur sa stratégie de réussite), la pratique narrative (construire son arbre de vie professionnel), l’analyse transactionnelle.
En général, la première partie est consacrée à la connaissance de soi pour développer confiance et estime de soi, révéler les potentiels et les talents indispensables pour initier des changements. La deuxième partie de l’atelier est davantage tournée vers l’action, avec l’élaboration d’un projet professionnel et d’un plan d’action personnalisé.

Comment le vivent les participants ?

Les participants sont enthousiastes, car l’atelier est entièrement consacré à eux et à leur projet. Ils sont souvent surpris des avancées significatives et des belles rencontres qu’ils ont pu faire : il n’est pas rare que les gens continuent de se voir bien au-delà des séances, pour partager leurs évolutions, leurs victoires, leurs difficultés et se soutenir mutuellement. Des liens se créent assez rapidement et naturellement.
Je pense à cette jeune fille assez réservée, doutant de ses capacités et de son potentiel, qui s’est métamorphosée au fil de l’atelier, boostée par l’énergie du groupe, les projets des uns et des autres et l’image positive qui lui était renvoyée. Elle a su écouter ses besoins, ses envies et oser le changement, en quittant son emploi dans la communication pour devenir sophrologue.

Qui peut participer à ce type d’atelier ?

Toute personne qui envisage un changement professionnel ou qui souhaite franchir une nouvelle étape dans sa carrière, quelle qu’en soit la raison : donner du sens à son parcours, avoir un job en lien avec ses valeurs et son projet de vie, être heureux et épanoui au travail, trouver un meilleur équilibre, vivre de sa passion, être son propre patron, créer et entreprendre, reprendre des études, etc….
D’autres ateliers sont plus spécifiquement destinés aux étudiants qui décident de leur orientation, envisagent une réorientation ou hésitent en fin de cursus sur leur choix de spécialisation ou de métier.

Votre mot de la fin ?

Il vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets, alors osons rêver, osons vivre nos rêves, et osons faire le premier pas ! Candidats au changement, à vous de jouer.

 

– Propos recueillis par Corinne Martin-Rozès –

 Clara Leparquier

Clara Leparquier est coach, formatrice et animatrice de groupes de codéveloppement. Elle a créé la société MTH Coaching pour aider les entreprises à répondre à leurs enjeux intergénérationnels, révéler les talents de chacun et accompagner  les carrières et les projets professionnels.
Retrouvez-la sur son site http://www.mthcoaching.com
 

Publicités


Catégories :Paroles de coach

Tags:, , , , , , , , , ,

2 réponses

  1. Ce programme semble très attractif.
    Un mot cependant sur le remord. Pour ma part je préfère le regret au remords car le remord est une morsure de la conscience, le remord ronge comme un acide alors que le regret est une frustration qui agit un peu comme le ressac de la mer.
    Enfin; c’est juste mon avis.

Rétroliens

  1. Clara Leparquier, coach « Les ateliers co...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :